L’épaule du sportif : du bilan au retour terrain

Formation pour kinésithérapeute

istockphoto-583796396-612x612.jpg

Tarif : 546€

Pathologie fréquente… mais complexe à soigner


L’épaule douloureuse est un véritable enjeu de santé correspondant à la 3ème affection musculosquelettique la plus souvent rencontrée en cabinet ou en centre de rééducation, avec une prévalence entre 7 et 27% de la population générale.


Chez l’épaule du sportif, étant soumise à de très nombreuses contraintes, cette prévalence est considérablement augmentée, et peut aller de 33 à 66% chez les populations athlétiques impliquant une activité au-dessus de la tête.

Cette épaule avec toutes ses spécificités, peut paraître complexe à appréhender pour le kinésithérapeute qui devra se tenir informé des différents courants et avancées de la recherche scientifique tout en gardant un lien étroit avec le terrain.

Chaque prise en charge afin d'être efficace se voudra spécifique au patient, en fonction de ses attentes et de ses activités (notamment dans les mouvements nécessitant le overhead).

 

Cette formation s'appuyant sur des concepts théoriques récents et validés EBP, sera particulièrement orientée sur la pratique, afin de vous donner les meilleurs outils pour prendre en charge vos patients. Nous verrons comment les prendre en charge du bilan jusqu'au retour terrain, en passant par de la thérapie manuelle, les différentes phases de rééducation et musculation, la notion de chaîne cinétique, la performance et enfin l'élaboration d'un programme de prévention.


Il faut donc former, préparer et informer la profession sur tous les moyens et toutes les techniques de rééducation spécifiques.

 

Objectifs pédagogiques

 

1. Maîtriser le bilan et l’évaluation des pathologies de l’épaule du sportif
2. Maitriser les techniques de thérapie manuelle de l’épaule
3. Savoir mettre en place une stratégie thérapeutique
4. Savoir de mener une rééducation de A à Z et de ramener le sportif au terrain
5. Être capable de concevoir un protocole de prévention de l’épaule adapté au sport pratiqué

 

Liste des publics cibles

 

Masseur-kinésithérapeute

 

Pré-requis

 

Il n’y a pas d’autre prérequis pour s’inscrire à cette formation que d’être professionnel dans l’une des professions ciblées

 

 

Durée de la formation et modalités d’organisation 

 

La durée de la formation :16 heures

Sur 2 journées

Effectif max : 30 pers

"Sous réserve de places disponibles, il est possible de s'inscrire jusqu'à 48 heures avant la formation"​

Contenu de la formation

JOUR 1


MATIN 


Rappels anatomiques, biomécaniques et pathologiques de base
Le stagiaire a un niveau correct sur ces points-là, un prérequis à réviser avant la formation lui sera envoyé :


Anatomie :
1. Structures ostéoarticulaires et ligamentaires
2. Structures musculo-tendineuses
3. Les bourses séreuses et innervation


Biomécanique de l’épaule:
4. Évolution du membre supérieur
5. Fonctions de la coiffe des rotateurs
6. Fonctions de la scapula
7. Chaîne cinétique et rachis


Pathologies de base :
8. Épaule instable opérée et non opérée
9. Épaule douloureuse : « conflit sous acromial », bursite, tendinopathie
10. SLAP


Théorie l’épaule douloureuse du sportif
Perfectionnement de la fonctionnalité de l’épaule dans les différents sports et facteurs de risques
11. L’athlète over Head : biomécanique du lancer, importance de la chaîne cinétique et adaptations
12. Autres épaules de sportif : nageur, athlètes de force, rugby, athlète au fauteuil
13. Facteurs de risques des blessures à l’épaule associés au sport pratiqué


Bilan et évaluation
Perfectionnement : évaluation mobilité, GIRD, TROM, rythme scapulaire, modifications des symptômes, force musculaire
Le MK doit être capable d’identifier les défauts cinématique articulaire et musculaire

 


APRÈS MIDI


Suite bilan-évaluation et mise en pratique
Mise en pratique de l’identification des défauts cinématique articulaire et musculaire, diagnostic différentiel de l’épaule, analyse du geste sportif


Rééducation
Perfectionnement : rééducation phase aigüe et intermédiaire de l’épaule douloureuse
14. Phase aiguë : méthodes passives
15. Phase intermédiaire : méthodes passives, méthodes actives, renforcement musculaire et activation


Mise en pratique de la rééducation
16. Phase aigue
17. Phase intermédiaire

 


JOUR 2


MATIN

 
Rappel des points principaux appris la veille


L’épaule instable du sportif
Perfectionnement :
18. Généralités
19. Traitement conservateur
20. Traitement chirurgical
21. Récidives


Mise en pratique
Rééducation de l’épaule instable :
22. Phase aiguë : immobilisation, méthodes passives
23. Phase intermédiaire : méthodes passives, méthodes actives, renforcement musculaire et activation

 


APRÈS-MIDI


Rééducation phase spécifique au sport
Perfectionnement :
24. Retour du geste sportif
25. Réathlétisation
26. Préparation au retour au sport


Retour au sport
27. Evaluation articulaire
28. Evaluation psychologique
29. Evaluation musculaire
30. Évaluation fonctionnelle


Mise en pratique
31. Rééducation phase spécifique au sport
32. Retour au sport
33. Tests de reprise


Prévention des blessures
34. Identifier les facteurs de risque selon le sport pratiqué
35. Construire un programme de prévention

Clémence Bienaimé est Kinésithérapeute, diplômé en 2016.


Elle se spécialise rapidement dans le domaine du sport, enchaine de nombreuses formations et se passionne alors pour la prise en charge des épaules et des genoux.


Après plusieurs interventions dans des clubs amateurs, elle intègre le staff médical de l'équipe masculine de handball de la RD Congo qu’elle suit maintenant depuis 2019 avec des participations à diverses compétitions internationales comme les championnats du monde en Égypte.


Elle exerce en libérale à Saint-Estève, et a cocréé un cabinet orienté dans la prise en charge du sportif.


Depuis quelques années, elle partage ses connaissances par le biais de nombreuses vidéos d’exercices (destinées aux professionnels de santé) ainsi que par la formation continue.

Nicolas Foucher est masseur kinésithérapeute depuis 2011 et préparateur physique depuis 2008.

Ce double cursus lui a permis de cultiver différentes compétences et de travailler dans plusieurs structures proches du domaine du sport et de la santé. En effet, il travaille depuis 10 ans au Centre de Rééducation Sport et Santé de Nantes (CR2S). Cette activité libérale lui permet de traiter différentes pathologies musculo-squelettiques, avec une spécialité concernant les pathologies de l’épaule auprès de patients sportifs ou non. Le CR2S Nantes est un cabinet multidisciplinaire où les patients sont pris en charge individuellement en thérapie manuelle puis sur le plateau technique afin de réaliser les programmes d’exercices recommandés par les dernières recherches scientifiques.

En plus de son activité libérale il a également travaillé ces dernières années (8 ans) auprès d’un club professionnel de handball (à raison de 15 à 20h semaine). Ses missions étaient d’assurer les soins immédiats sur le terrain, les contentions, la rééducation et la prévention des blessures (concernant notamment l’épaule). En effet le handball est un sport pourvoyeur de beaucoup de blessures au niveau de l’épaule, ce qui lui a permis de mettre en place des programmes de tests, prévention et préparation physique au niveau de ces pathologies. Il travaille également pour le club professionnel de volley féminin de Nantes avec une attention particulière sur la prévention des pathologies d’épaule. Il reproduis cet engagement auprès du club de Natation de Nantes, sport également pourvoyeur de douleurs au niveau de l’épaule.

Depuis maintenant 6 ans, il intervient auprès de plusieurs organismes en tant que formateur dans le domaine des pathologies musculo-squelettiques (Prévention des blessures, épaule tendineuse, entorses de cheville et de genou). Depuis 3 ans il est chargé du cours sur « l’épaule du lanceur » à la faculté des sports de Nantes dans le cadre du Diplôme Universitaire Kinésithérapie du Sport. Ce cours donné chaque année lui permet de remettre en question ses connaissances et de se rapprocher des dernières publications scientifiques dans ce domaine. En effet, étant passionné par ce sujet, il attache une grande importance à continuer de se former dans tous les domaines de la traumatologie sportive et en particulier autour des pathologies d’épaule. Il a notamment suivi récemment le cours d’Ann Cools, experte mondiale reconnue, sur l’épaule du sportif.

 

13 au 14 mai 2022