Raisonner pour mieux traiter:

Applications cliniques

Formation pluriprofessionnelle

La formation de raisonnement clinique a vu le jour suite à de nombreuses discussions sur l’intérêt d’avoir une structure solide et scientifique afin d’aider au mieux le patient.

Nous sommes convaincu que la prise en charge d’un problème de santé nécessite des compétences spécifiques de réflexion et de mise en situation.

Cependant, ces caractéristiques sont trop souvent mise de côté au profit d’une recette ou d’un protocole qui ne tient pas compte de la singularité d’une situation clinique.​ Ainsi, le contenu du cours a trois objectifs majeurs.

Tout d’abord, l’apport de connaissances théoriques mises à jour sur le raisonnement clinique, notamment par la théorie bayésienne.

Puis, nous discuterons des différentes étapes de la résolution d’un cas clinique, des hypothèses jusqu’à la techniques de traitement, en ayant une logique scientifique et raisonnée.

Et enfin, la mise en application de cette réflexion par l’acquisition de nombreux exemple et cas clinique. 

Rapport Qualité

de

la formation

Rapport Qualité de la dernière session

Tarif : 546€

Objectifs pédagogiques

 

  1. Comprendre la théorie bayésienne et son utilisation en pratique courante

  2. Apprendre une logique de réflexion basée sur les catégories d’hypothèses

  3. Connaitre et savoir réaliser des tests spécifiques

  4. Interpréter les résultats des manœuvres de l’examen physique

  5. Envisager des explications scientifiques pour justifier l’utilisation de la variation du symptôme et de la contrainte.

  6. Résoudre des cas clinique en situation concrète

 

Liste des publics cibles

 

Action pluri professionnelle pour les pédicure-podologues DE, les kinésithérapeutes DE, les ostéopathes DO, les médecins

Pré-requis

 

Il n’y a pas d’autre prérequis pour s’inscrire à cette formation que d’être professionnel dans l’une des professions ciblées et d'avoir suivi le e-learning au préalable.

Ce e-learning se compose de 12 vidéos de 10 minutes sur le concept de base afin de permettre aux participants de s'engager pleinement dans la formation et de permettre aux formateurs de réaliser plus de cas pratique en présentiel.

Cliquez-ici pour le plan du pré-réquis vidéo.

 

 

Durée de la formation et modalités d’organisation 

 

La durée de la formation : 14 heures,

Sur 2 journée

Effectif max : 28 pers

Accessibilité : situation de handicap

"Sous réserve de places disponibles il est possible de s'inscrire jusqu'à 48 heures avant la formation"

Contenu de la formation

 

Jour 1 :

Matin :

  • Accueil des stagiaires

  • Présentation de la formation : pourquoi est-elle originale ?

  • Raisonnement clinique : biais, à priori et connaissances préalables (Jeu et discussion)

  • Corrélation, causalité et quantification de l’incertitude (Théorie)

  • Présentation du bayésianisme : késako et à quoi ça nous sert ? (Théorie)

  • Intérêt du bayésianisme pour la réflexion (Théorie)

  • Les deux types de raisonnement : inductif et hypothético-déductif (Théorie)

  • Raisonnement bayésien : influence des a priori


Après-midi :

 

  • Les catégories d’hypothèses en pratique clinique (Théorie /Pratique)

  • Exemple du système nerveux périphérique (Pratique)

  • Démonstration fonctionnelle et différenciation : application clinique (Pratique)

  • Conclusion de la première journée

 

Jour 2 :

Matin :

  • Retour sur la première journée et questions

  • Structure de l’examen physique : large vers précis et sensible vers spécifique (Théorie)

  • Choix des tests physiques : données de la science, clinimétrie et bayésianisme (Pratique / Théorie)

  • Contrainte et modalité : la variation symptomatique

 

Après-midi :

  • Introduction à la mécanotransduction et la quantification de la contrainte (Théorie)

  • Présentation du formulaire de raisonnement : application sur cas clinique vidéo (Pratique)

  • Mur de brique : illustrer le raisonnement clinique

  • Arbre décisionnel pour le raisonnement clinique : explication et résolution de cas

  • Mécanique du test/retest : comment choisir un bon marqueur ? (Théorie)

  • Fin du cours et questions

François Angelliaume est kinésithérapeute-Ostéopathe, praticien en TMO – Certification Concept Maitland.

 

Kinésithérapeute libéral dans la région Nantaise, François se spécialise rapidement dans la prise en charge des problèmes musculo-squelettiques. La formation en pratique avancée en musculo-squettique (Concept Maitland) oriente rapidement sa pratique en ce sens.

Fort de plusieurs formations, il partage son activité entre l’enseignement en IFMK et en formation continue ainsi que le suivi de patient.

Le raisonnement clinique au service de la compréhension du problème de santé reste un élément prioritaire dans sa pratique.

Programme

Romain Artico est masseur kinésithérapeute, et titulaire d’un Master 2 VHMA option recherche, et d’un Doctorat en sciences du mouvement.

 

Passionné de sport, du mouvement et du soin de l’autre, il est kinésithérapeute depuis 8 ans en SSR gériatrie.

Il s’est tout d’abord intéressé à la chute de la personne âgée et à la recherche de ses causes dans le domaine du mouvement et de l’équilibre. C’est de cette façon que le raisonnement clinique a pris une part de plus en plus importante dans sa formation.

En parallèle de son activité hospitalière il s’est toujours fortement intéressé au musculosquelettique en exerçant auprès de sportifs compétiteurs ou haut niveau (BMX, Badminton).

Pour améliorer son raisonnement clinique, il s’est formé avec le concept Maitland dans lequel il a découvert une vision scientifique du raisonnement clinique qu’il a  aimé s’approprier et pratiquer.

Passionné par l’enseignement et la recherche il a fait un doctorat en science du mouvement sur les mécanismes d’équilibrations dans lequel il a pu approfondir des champs des neurosciences et de la biomécanique.

 Les neurosciences et notamment le bayésianisme ont enrichi sa vision du raisonnement clinique et lui ont donné envie de le transmettre aussi bien en IFMK qu’en formations continues.

 

Accord de prise en charge FIFPL obtenus pour les kinésithérapeutes et les podologues (Formation susceptible d'être prise en charge, sous réserve des budgets annuels).

Prise en charge FIFPL possible pour les ostéopathes.

La prise en charge par l'agence de DPC est obtenu pour la période 2020-2022