top of page

Comment Tester les Réflexes Ostéo-Tendineux ? Guide Pratique !

Dernière mise à jour : 24 févr.

Par Jehan de Chaillé



Que sont les réflexes ostéo-tendineux ?


Les tests des réflexes ostéo-tendineux, également connus sous les termes de réflexes myotatiques ou monosynaptiques, constituent une partie essentielle de l'examen clinique pour évaluer les fonctions neurologiques des patients. Ils permettent d'apprécier l'intégrité des fibres nerveuses afférentes et efférentes ainsi que du motoneurone alpha, situé dans la corne antérieure de la moelle épinière, essentiel pour l'arc réflexe.


Comment sont effectués les tests des réflexes ostéo-tendineux ?


Ces tests impliquent la percussion d'un tendon, provoquant l'activation de mécanorécepteurs d'étirement et un influx nerveux qui entraîne la contraction du muscle étiré. Ils recherchent une abolition, un effet pendulaire, ou une exagération des réflexes, toujours en comparaison avec le côté opposé du corps.


Pourquoi et comment faciliter le relâchement du patient lors de ces tests ?


Pour réaliser ces examens efficacement, le patient doit être complètement détendu. Trois manœuvres peuvent faciliter ce relâchement :

1. Demander au patient de regarder ailleurs, comme le plafond.

2. Lui demander de compter à haute voix.

3. Utiliser la manœuvre de Jendrassik pour les membres inférieurs, en demandant au patient de tirer sur ses mains crochées entre elles.


Quels sont les principaux réflexes testés et que recherchent-ils ?


- Réflexe bicipital : Teste la racine C5 et le nerf musculocutané. La réponse normale est une contraction du biceps, entraînant une flexion du coude.


- Réflexe stylo-radial : Teste la racine C6 et le nerf radial. La réponse attendue est une contraction du brachio-radial et une flexion du coude.


- Réflexe tricipital : Teste la racine C7 et le nerf radial. La réponse normale est une contraction du triceps et une extension du coude.


- Réflexe cubito-pronateur : Teste la racine C8 et le nerf ulnaire. La réponse attendue est une pronation de la main.


- Réflexe rotulien : Teste la racine L4 et le nerf fémoral. La réponse normale est une contraction du quadriceps et une extension du genou.


- Réflexe achiléen : Teste la racine S1 et le nerf tibial. La réponse attendue est une contraction du triceps sural et une flexion plantaire du pied.


Quelles modifications des réflexes peuvent indiquer ?


- Abolition : Absence de réponse musculaire, pouvant indiquer une atteinte neurogène périphérique ou pyramidale à sa phase aiguë.


- Vivacité : Exagération des réflexes tendineux, pouvant révéler un problème pyramidal.


- Diffusion : Propagation de la réponse à d'autres groupes musculaires.


- Polycinétique : Contractions successives indiquant également un problème pyramidal.


- Réponses pendulaires : Peuvent être dues à une atteinte du cervelet.





514 vues0 commentaire

Comments


bottom of page